Browsing All Posts filed under »Culture«

Un musée pour les curieux incurables

août 9, 2014 par

0

Pour la Wellcome Collection, il n’y a pas de tabous. Ou, si tabou il y a, c’est l’occasion d’en faire une exposition et d’en examiner tous les aspects, des plus drôles aux plus sombres, des plus insignifiants aux plus intéressants. Un article de Géraldine Vessière, L’Echo, 9 août 2014. Publicités

Miró-Albers, la rencontre posthume

juillet 23, 2014 par

0

Deux maîtres du 20e siècle se dévoilent en tandem dans un superbe bâtiment conçu par l’architecte Rafael Moneo. Un article de Géraldine Vessière, L’Echo, 23 juillet 2014.

Quand la chasse aux oeufs aboutit à la poule aux oeufs d’or

avril 18, 2014 par

0

Les oeufs de Fabergé, chargés d’histoire et dont la valeur défie l’imagination, sont une référence dans le monde de la bijouterie. L’un d’eux, perdu après la révolution russe, a récemment été retrouvé. Un article de Géraldine Vessière, L’Echo, 18 avril 2014.

Chefs d’oeuvre de la peinture chinoise – 1200 ans d’histoire

novembre 15, 2013 par

2

À Londres, dans la pénombre des salles du Victoria and Albert museum, 1200 ans de peinture chinoise s’offrent, splendides, aux visiteurs. Un article de Géraldine Vessière, L’Echo, 15 novembre 2013.

Voyage dans la joaillerie indienne

novembre 1, 2013 par

0

Le livre Beyond extravagance nous fait voyager dans 400 ans d’histoire et de techniques de la joaillerie indienne. Un article de Géraldine Vessière, L’Eventail, novembre 2013.

Klee dans tous ses états

octobre 17, 2013 par

0

La Tate Modern de Londres dédie son exposition d’automne à l’artiste Paul Klee. Un exposition riche et inspirante qui se veut un plaidoyer pour l’art abstrait contemporain. Un article de Géraldine Vessière, L’Echo, 17 octobre 2013.

Sexe, art et plaisir

octobre 5, 2013 par

0

Sexes démesurés dessinés avec moult détails, femmes ou hommes en extase, humour,… l’art érotique japonais présente une tout autre approche de la relation entre art et pornographie. Largement répandues entre le XVIIe et le XIXe siècle, ces oeuvres appelées « Shunga » ont été « oubliées » au XXe siècle. Elles commencent seulement à réapparaître. Un article de Géraldine […]